Retour sur 1 an de mandat au service des Parisiens

Retour sur 1 an de mandat au service des Parisiens

Visuel-Compte-rendu-de-mandat-de-la-Maire-de-Paris_LONG-200x200

Le 5 avril 2014, Anne Hidalgo était élu Maire de Paris, un an plus tard, de nombreux engagements ont été tenus ou lancés par son équipe respectant ainsi la parole donnée lors de la campagne municipale.

Depuis un an, beaucoup d’engagements ont donc déjà été réalisés. D’ici 2020, 10 milliards d’euros seront investis pour les Parisiens, conformément au Plan d’investissement de la mandature.

 

1 – Priorité au logement : 10 000 nouveaux logements par an

 

– Paris a signé avec les acteurs publics et privés un pacte pour le financement et la production de 10 000 logements par an, dont 7 000 logements sociaux chaque année, mieux équilibrés entre l’est et l’ouest. Une réforme de l’attribution des logements sociaux permet davantage de transparence, en adoptant un système de cotation par points (le «« scoring »).

– 200.000 m² de bureaux obsolètes seront transformés en habitation. La RATP et la SNCF libèreront des terrains pour construire de nouveaux logements.

– Les meublés touristiques sont mieux contrôlés afin que leur développement ne nuise pas au logement des Parisiens.

– Dans le cadre de la transition écologique, Paris engage la rénovation thermique de 1 000 bâtiments parmi les plus énergivores.

– Le dispositif « Multiloc » incite les propriétaires à louer des appartements vacants afin de soutenir l’offre de logement destinée à la classe moyenne.

 

2 – Lutte contre la pollution : sortir du diesel d’ici 2020

 

Anne Hidalgo et son équipe ont fait de la lutte contre la pollution de l’air une priorité de la mandature, car c’est un enjeu majeur de santé publique. A Paris, le trafic routier est le principal émetteur de polluants atmosphériques. Si de nombreuses mesures ont été prises depuis 2001, Anne Hidalgo souhaite aujourd’hui aller plus loin et vite. Le plan de lutte contre la pollution est à la fois progressif et incitatif. Il permet notamment :

– la restriction de la circulation des véhicules polluants afin de faire de Paris une zone à basses émissions. A terme, les véhicules les plus polluants seront interdits.

– des aides financières pour les particuliers et les professionnels pour l’achat d’un véhicule propre.

– une aide financière pour l’achat d’un vélo ou d’un vélo à assistance électrique, Réductions sur l’abonnement à Autolib’ (également valable pour les jeunes de moins de 25 ans ayant eu leur permis depuis moins d’un an).

– le stationnement en surface gratuit pour les véhicules électriques ou hybrides.

 

3 – Développer l’attractivité de Paris

 

Paris est la 3ème ville la plus attractive économiquement au monde et la 1ère pour le tourisme.

Pour encore renforcer son attractivité, pour créer davantage de dynamisme, d’emplois et d’innovations, Anne Hidalgo a lancé un appel à projets innovants concernant 23 sites parisiens. Cette initiative inédite est un succès puisque 815 équipes du monde entier ont déposé un projet pour faire de Paris la capitale mondiale de l’innovation architecturale, numérique ou encore artistique.

La municipalité soutient par ailleurs de nombreux incubateurs pour développer la création dans le domaine du sport, du tourisme, des nouvelles technologies ou encore de la santé. La plateforme «My Startup Paris» regroupe déjà 3 000 start-up et 36 incubateurs en Île-de-France.

 

4 – Notre grande cause : prendre en charge les plus démunis

 

Parce que trop de personnes vivent aujourd’hui dans la rue ou dans une grande précarité, Paris a décrété grande cause de la mandature la lutte contre la grande exclusion, la précarité et la misère. Une concertation avec tous les acteurs a abouti à un Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion, plan d’action partenarial pour la période 2015-2020 comportant 106 engagements. Parmi les plus importants :

– Repérage des situations à risque pour éviter les expulsions

– Relogement rapide des femmes victimes de violence et des familles avec enfants hébergées à l’hôtel

– Coordination des maraudes dans chaque arrondissement, en prenant en compte les problématiques psychiatriques et de toxicomanie

– Doublement des restaurants solidaires et développement des bagageries

– Renforcement des consultations médicales de rue et des permanences juridiques

– Création de haltes de nuit , alternatives aux centres d’hébergement classique

– Accompagnement durable vers l’emploi  des personnes les plus fragiles…

 

 

Découvrez aussi  intégralité des mesures prises en :

Téléchargeant le le dossier de presse du compte rendu de mandat