PS Paris 16

Lauréat Parisculteur dans le 16e : Une ferme urbaine pédagogique sur les toits du collège Eugène Delacroix

0 commentaire Le par

86317Rendre Paris plus verte, tel est l’Objectif 100 hectares lancé en janvier dernier par l’adjointe à la mairie, Pénélope Komites. L’appel à projets international « Parisculteurs » vise à mettre des espaces à la disposition d’innovateurs du monde entier afin qu’ils réalisent des projets de végétalisation et d’agriculture urbaine. La Maire de Paris souhaite en effet développer la nature en ville et espère ainsi que la capitale comptera d’ici à 2020, 100 hectares de toits, de façades et de murs végétalisés.

Le développement de l’agriculture urbaine est un outil réel d’adaptation au réchauffement climatique et constitue l’une des réponses concrètes pour lutter contre les impacts des gaz à effet de serre. En effet, la végétation permet, particulièrement en ville, d’absorber les émissions de CO2 et de préserver la biodiversité. Si, en plus, elle produit des fruits et légumes, on diminue les transports, donc les émissions de gaz à effet de serre.

De plus, ces jardins sont aussi une solution pour apporter du lien social dans les quartiers. Que cela soit pour s’approprier son alimentation ou pour éduquer les enfants, ces projets doivent ainsi permettre aux urbains de réinvestir leur ville par la nature. Autant de raisons qui poussent Paris à se verdir pour apporter une réponse aux enjeux climatiques, alimentaires et sociaux de demain.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x50h9kj_appel-a-projets-parisculteurs-resultats-et-laureats_news[/dailymotion]

La première promotion des « Parisculteurs » a donc été dévoilée : 33 sites de la capitale seront ainsi consacrés à l’agriculture urbaine et à la végétalisation. 5,5 hectares sont ainsi mis à disposition par la Ville et ses partenaires. Les projets lauréats sont exposés au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 28 novembre. Une seconde promotion de « Parisculteurs » sera également lancée l’an prochain.

Le lauréat du 16e arrondissement de Paris est une ferme urbaine pédagogique sur les deux toits-terrasses du collège Eugène Delacroix (13-15 Rue Eugène Delacroix, 75116 Paris). Près de 1 200m² de surface exploitable et bénéficiant d’une excellente exposition proposeront un système de culture aéroponique productif et réplicable. L’activité de production sera couplée à des animations et sessions pédagogiques (apprendre le cycle des plantes, jardinage et repiquage…) à destination des élèves de l’établissement. La production annuelle est estimée à 83,2 tonnes de 50 espèces de légumes, ainsi que des fleurs coupées dont 5 variétés de salade, 4 variétés de tomates, courgettes, concombres, aubergines, piments, des aromatiques (basilic, coriandre), des choux, des légumes d’hiver (chou chinois, potimarron), fraises… Cette production sera destinée principalement aux restaurants collectifs scolaires des alentours. Un tiers d’emploi équivalent temps plein sera créé par le projet.

Ce projet est porté par agripolis, entreprise dirigée par un ingénieur agro-économiste. Les 2 autres membres de l’équipe sont ingénieurs  agronomes spécialistes de l’agriculture urbaine. Elle exploite déjà 2 tours aéroponiques sur des toit-terrasses concédés par le groupe SNI/Caisse des dépôts dans le 13e et le 18e arrondissement.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias