Ouverture de la Fondation Louis Vuitton

Ouverture de la Fondation Louis Vuitton

fondation-louis-vittonHuit ans après le lancement officiel du projet, la Fondation Louis Vuitton sera ouverte au public le 27 octobre prochain. Ce musée d’art contemporain à l’esthétique architecturale exceptionnelle de Franck Gehri, installé en bordure du jardin d’acclimatation, sera indubitablement un atout majeur pour Paris et notre arrondissement.

En plus des onze salles d’expositions (3.850 m² en tout), la Fondation compte un auditorium de 400 place, une terrasse avec des vues splendides sur Paris et un système écologique qui collecte les eaux pluviales afin d’arroser les plantes du jardin avoisinant.

Soutenu par la Ville de Paris, le projet avait suscité la protestation d’associations de riverains qui avaient obtenu en janvier 2011 l’annulation du permis de construire du bâtiment par le tribunal administratif de Paris. Les députés PS avaient alors donné un coup de pouce à la Fondation Vuitton en la déclarant d’utilité publique, ce qui a permis la poursuite de sa construction. Par une convention d’occupation du domaine public conclue avec la Ville de Paris, le terrain fait l’objet d’un bail emphytéotique de 55 ans (depuis le 1er janvier 2007). En conséquence, dans 50 ans, le bâtiment reviendra à la ville de Paris et en attendant, la Fondation Louis Vuitton lui versera une redevance.

 

Découvrez la flambant neuve Fondation Louis Vuitton dans un article du point.

 

Extrait du du blog de Thomas lauret, conseillé du 16e arrondissement de Paris (groupe PS) :

« Je suis heureux et fier d’avoir toujours soutenu ce projet en conseil d’arrondissement du 16e malgré les réserves des conservateurs car il participe du rayonnement du 16e, de Paris et de la France.

Un écrin, une course de voilier, un vaisseau, une écume de mer, le bâtiment de Frank Gehry est une aussi prouesse architecturale et technologique :  la complexité des charpentes, des structures, des forces,   l’originalité des volumes et des circulations en fait le bâtiment dont l’appréhension intellectuelle est une émotion en soi, un chef d’œuvre ».